23 mai 2016

Chacun chez soi et les Autrichiens seront bien gardés

L’Autriche est appelée ainsi parce qu’elle est principalement peuplée d’Autrichiens. On voit par là que la langue française est parfois pragmatique, et qu’elle ne manque pas d’une certaine logique, de sorte qu’il nous est permis de savoir au moins où se trouvent les Autrichiens. Un certain nombre d’Autrichiens se regroupent dans une ville dénommée Vienne, pour qu’on la confonde avec un département français ou une sous-préfecture de l’Isère. Voilà un premier signe de la duplicité de l’Autrichien, qui devrait nous mettre en garde. Le... [Lire la suite]
Posté par Professeur Bang à 10:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2016

Chronique de la mer, de ses joies et de ses peines

  Rien n'est plus beau que la mer. L'homme des rivages l'a bien compris, qui passe le plus clair de son temps à pêcher les coquillages, lorsque le temps est venu des grandes marées. Et l'homme du grand large n'aime rien tant que taquiner la sardine, le hareng, le cachalot. Parfois, il remonte un sous-marin dans ses filets, mais généralement il évite. La mer exalte l'âme, appelle à l'aventure, développe le poumon, burine le visage de l'homme, ce qui l'aide à séduire. Elle fourmille d'animaux étranges qui excitent l'ichtyologue ;... [Lire la suite]
Posté par Professeur Bang à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]